Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: Consommer de l’alcool aide-t-il réellement à la digestion ?

Consommer de l’alcool aide-t-il réellement à la digestion ?

Consommer de l’alcool aide-t-il réellement à la digestion ?

Après un bon repas, vous a-t-on déjà proposé un digestif ? Qui n’a pas entendu dire que certains alcools comme le cognac, le calvados ou le whisky favorisaient une meilleure digestion…

Mais qu’en pense la science, est-ce un mythe ou une réalité ?

 

1. Le point de vue de la science

Une étude dirigée par l'hôpital universitaire de Zurich (Suisse) en 2010 s’est concentrée sur les effets de l’alcool et du thé durant la consommation d’une fondue au fromage sur un panel de 20 personnes en santé. Les chercheurs ont observé que la digestion était trois fois plus lente chez les personnes qui consomment de l'alcool que chez celles qui boivent du thé.

L’alcool ne serait donc pas nécessairement un allié pour la digestion et pourrait avoir comme effet néfaste :

  • L’irritation de la paroi de l'estomac et de l'intestin qui peut entraîner des douleurs, des ballonnements et des brûlures d'estomac,
  • La perturbation de la production d'enzymes digestives qui sont nécessaires pour décomposer les aliments et absorber les nutriments.

2. D’où vient ce mythe ?

Il faut remonter au Moyen Âge pour comprendre ce mythe. En effet, il était courant lors d’un banquet de finir son repas avec un verre d’hypocras, une boisson sucrée à base de vin et d’épices réputée pour ses vertus digestives.

À cette époque, boire du vin épicé ou de l’alcool était considéré comme plus digeste que de boire de l’eau, surtout en ville. En fait, l’eau pouvait être impropre et souvent porteuse de bactéries, car « les déchets et les excréments étaient déversés dans l'eau. Les personnes qui buvaient cette eau devenaient malades ou mourraient. ».

Aussi, l'utilisation d'épices dans le vin n'avait pas que pour seul but d'en rehausser le goût. Des épices comme la cannelle, le gingembre et le clou de girofle étaient également employées pour aider à soulager divers maux.

En fin de compte, boire un digestif après le repas s’est perpétué dans le temps jusqu’à en devenir une tradition. Avec les avancées techniques en matière de purification d’eau et de sa distribution généralement accessible à tous, l’alcool est-il toujours un choix adapté pour améliorer la digestion ?

N’existerait-il pas une alternative plus saine et plus bénéfique pour notre santé digestive ?

 

3. Les plantes à la rescousse !

Heureusement d’autres solutions naturelles existent, comme les plantes en tisane. D’ailleurs, nous utilisons plusieurs variétés dans nos infusions pour leurs effets relaxants et digestes. En voici un aperçu :

L'infusion Rose & camomille

La camomille est traditionnellement utilisée pour les troubles digestifs et est particulièrement utile pour dissiper les gaz, apaiser l’estomac et détendre les muscles qui déplacent les aliments dans les intestins.

Le chardon-Marie, quant à lui, est réputé pour ses bienfaits sur le foie et sur la régénération de ses cellules grâce à la sylimarine. Fait intéressant, l’OMS reconnait les bienfaits de la sylimarine et la préconise pour le traitement de la cirrhose du foie.

L'infusion Thuya & lavande

La menthe poivrée est intéressante pour les maux liés au syndrome du côlon irritable. Des chercheurs d’une étude australienne ont découvert que la présence de concentrations élevées de menthol dans la menthe poivrée a un effet antispasmodique et stimule le canal antidouleur (appelé TRPM8) qui rend temporairement les fibres ressentant la douleur dans l’intestin moins sensible.

L'infusion Betterave et coquelicot

La betterave rouge protège la muqueuse de l’estomac, la sarriette et le thé du Labrador aident à la digestion.

Les Feuilles de thé des bois

Grâce à ses effets diurétiques, le thé des bois favorise à maintenir une bonne santé des reins et agit contre les ballonnements.

Pour plus de détails sur les plantes qui favorisent la digestion, consultez l’article : Digestion difficile ? les bienfaits des infusions de plantes contre les troubles digestifs

 

4. Eau chaude et plantes : un duo gagnant pour la santé et le bien-être

Une étude publiée en 2016 s’est intéressée à l’effet postopératoire de l’eau chaude durant le moment des premières flatulences chez les patients ayant subi une ablation de la vésicule biliaire.

Le résultat montrait que « la consommation d'eau chaude au cours de la quatrième heure postopératoire réduisait significativement la première période d'expulsion des flatulences et avait un impact favorable sur les mouvements intestinaux. ».

Êtes-vous prêt à boire une bonne tisane boréale après votre repas? Une action simple à intégrer à votre routine et agréable. Tentez l’expérience qui, sans aucun doute, vous aidera à mieux digérer.

1 commentaire

Merci 🙏 pour vos informations inspirantes et puis j’adore vos excellentes tisanes …au plaisir 🤩

Diane Juneau

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.